Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
E!Sciences

Le champignon tibétain ou Kéfir

Rédigé par e-sciences

Le champignon tibétain ou Kéfir

 Historique
 

 

L'histoire du kéfir remonte bien avant l'écriture. Anciennement, les nomades transportaient le lait de chèvre, de moutons et d'autres animaux dans des sacs de peau durant leurs déplacements. Dans les préparations traditionnelles, le lait macérait dans une outre, en présence d'un fragment d'estomac de mouton, de veau ou de chèvre. Après coagulation, on remplaçait le produit par du lait frais, et ceci pendant quelques semaines au bout desquelles apparaissait peu à peu sur la paroi interne de l'outre une croûte spongieuse et blanchâtre. Celle-ci, divisée et séchée, constitue les grains de kéfir. La fermentation qui prenait place dans ces sacs transformait le lait en un breuvage épais avec un goût unique que l'on appelle kéfir.

 

La bactérie et les levures présentes dans ce sac, en même temps, combinées avec des protéines de lait, forment une masse de micro-organismes vivants qui est utilisée pour transformer le lait en kéfir. Ce sont les peuples nomades qui les premiers utilisent le kéfir comme complément dans leur régime alimentaire constitué de viande et surtout de végétaux (millet, blé…)

A travers d'immenses régions d'élevage, les Russes ont développé le kéfir de lait. Le kéfir est de nos jours encore consommé en tant que boisson à caractère diététique par les peuples bordant le massif caucasien.

La préparation du kéfir était un savoir-faire réservé aux femmes, qui observèrent les effets bénéfiques du kéfir sur les maladies infantiles. Elles remarquèrent la meilleure résistance des adultes aux agressions extérieures et enfin elles constatèrent la vitalité de leurs anciens. Dans un premier temps le kéfir fut utilisé en tant que boisson mais il devient très vite un ingrédient précieux pour leur alimentation quotidienne.

C'est ainsi que le kéfir devient un élément essentiel au maintien de leur équilibre nutritionnel et pour la première fois dans ces régions, on vit apparaître des centenaires. Au cours des siècles, les grains de kéfir ont été légués de génération en génération. Les grains étaient donnés seulement aux personnes qui comprenaient les méthodes de conservation et le soin qu'ils devaient déployer pour garder ces précieux grains.

La boisson kéfir de lait est apparue en France, dans toute l'Europe occidentale et en Asie septentrionale dès la fin du XIXe siècle. Elle fut même une boisson domestique très populaire dans les campagnes jusque dans les années 1960/1970, et retrouve du succès de nos jours, auprès des personnes qui font confiance à ce que la nature leur donne depuis des millénaire.

Le secret de fabrication du kéfir a toujours été transmis de génération en génération.

 

Bénéfices pour la santé
 

L'histoire et la tradition du kéfir sont aussi ancestrales que sa réputation d'être un "produit santé". Le kéfir est un produit à base de lait facilement digestible ainsi qu'une bonne source de protéines et de calcium qui peut être inclus dans la portion de l'alimentation consacrée au groupe des produits laitiers.

Les Russes croient que la consommation régulière du kéfir améliore l'état général de la santé, aide à vaincre les maladies et infections et accélère la guérison des maladies et blessures et prolonge la longévité. La littérature médicale et scientifique russe est dotée de plusieurs articles sur l'usage du kéfir pour une variété de maladies et infections. Dans les pays soviétiques, le kéfir est utilisé lors du traitement d'ulcères de l'estomac, de maladies du système biliaire, lors d'entérites chroniques, de bronchites, de pneumonies, des désordres métaboliques, d'athérosclérose, d'allergiques, il aide la circulation, fait baisser le cholestérol et garde la flore microbienne intestinale saine. Il a été même employé pour le traitement de la tuberculose, du cancer, et des désordres gastro-intestinaux quand aucun traitement médical moderne n'était disponible.

Il est habituel pour les patients séjournant dans les hôpitaux russes et les sanatoriums de recevoir une portion de kéfir chaque jour. Les nouvelles mamans sont particulièrement encouragées à absorber du kéfir et le kéfir est souvent utilisé en tant que nourriture de sevrage pour les bébés russes.

Il a été démontré que les grains de kéfir ont de grandes propriétés anti-tumorale, antibactérienne, antifungique qui peuvent expliquer pourquoi ils ont été utilisés depuis si longtemps pour une longue liste de maladies qui ne semblent pas être reliées entre elles.

Un travail expérimental effectué sur des animaux au Japon a démontré que la consommation de kéfir peut prévenir les maladies cancéreuses. Si le kéfir est consommé avant une exposition à un effet cancérigène, l'incidence de développement de cancer auprès des animaux testés est réduite. Si le kéfir est consommé après l'exposition à l'effet cancérigène, la croissance et la vitesse de croissance du cancer est réduite. Jusqu'à maintenant, aucune étude sur l'effet du kéfir effectuée sur des sujets humains n'a été publiée. Les études ci-dessus fournissent des résultats encourageants, mais davantage de recherche est nécessaire pour pouvoir démontrer de semblables effets du kéfir chez l'homme. D'innombrables bienfaits sur le corps humain (scientifiquement justifiés et non) ont, jusqu'à présent, été attribués au kéfir :

 

Grains de kéfir de lait, ils ressemblent à des sommités de choux fleur.

 

Le kéfir de lait contient plus de vitamines B et d'acide folique que le lait et le yogourt, en effet, la levure présente synthétise des vitamines du groupe B. Le kéfir est généralement bien toléré par ceux qui ne tolèrent pas le lactose. En cas d'allergie aux produits laitiers, prenez conseil auprès de votre médecin. Le kéfir de lait est très digeste, de plus par son acidité et ses enzymes, il favorise la digestion des autres aliments.

Le kéfir agit en tant qu'antibiotique contre les micro-organismes étrangers. Le kéfir est un aliment nutritif aussi complet que le lait dont il est fait. Il est bien équilibré et contient les substances nécessaires à l'organisme ; protéines, sucre de lait, matières minérales, vitamines et graisses (s'il est fait de lait entier ou partiellement écrémé).

Le kéfir est recommandé pour ceux qui doivent prendre des antibiotiques puisqu'il rétablit la flore intestinale normalement détruite par les antibiotiques. D'autres revendications suggèrent que le kéfir renforce le système immunitaire et a des propriétés curatives sur les maladies suivantes : les ulcères d'estomac, les maladies intestinales, la diarrhée, l'asthme, l'anémie, l'hypertension, les tumeurs cancéreuses, les problèmes de peau, les allergies, les maladies de reins, le cholestérol élevé, les maladies de coeur et même l'insomnie. Le kéfir est réputé également pour freiner l'apparition de cheveux gris et améliorer la croissance des ongles.

*****

L'effet probiotique du kéfir :

Kéfir de lait fait maison

 

Le kéfir est une nourriture complexe contenant des bactéries, des levures et d'autres produits résultants de l'interaction de ces micro-organismes. L'origine des propriétés ayant des bienfaits sur la santé du kéfir n'est pas claire. Les bénéfices pour la santé sont-ils dus à une seule bactérie ou levure présente dans les grains ou dus à la présence de polysaccharides ? Le kéfiran, un polysaccharide visqueux, est uniquement trouvé dans le kéfir et certains chercheurs croient que le kéfiran est l'ingrédient actif du kéfir.

La plupart des bactéries trouvées dans le kéfir ne sont pas normalement présentes dans le système humain. Tout comme la plupart des autres produits probiotiques, les effets positifs du kéfir ne peuvent être effectués que par l'ingestion de kéfir chaque jour. Quand le kéfir est consommé, la population de bactéries dans l'intestin change pour inclure ces nouvelles bactéries. Toutefois, quand quelqu'un cesse de manger du kéfir, la population de bactéries intestinales change quelques jours plus tard.

Voir aussi cette page sur "le site eurekasport"

Voir aussi ce qu'en pense Harald W. Tietze (auteur de "Kefir for pleasure, beauty and well-being"), en anglais. (Si vous ne parlez pas cette langue, copiez collez le texte et utilisez un traducteur, comme le traducteur google) : www.kefir.biz/why.htm

*****

Dosage

D'après le site famillepyrat.net.

Maladie Dosage
Maladie nerveuse 1 litre par jour en 2 ou 3 portions avec les repas, pendant 2 mois ; dans les cas graves, pendant une année (pas d'autres médicaments).
Résultat : pas d'insomnie, l'appétit reprend, le bien-être revient et les dépressions disparaissent.
Bronchite 1 litre par jour, durée d'absorbtion selon les cas, diffère d'une personne à l'autre.
Asthme, anémie et leucémie 1 litre par jour pendant 3 mois.
Eczémas, furoncle ½ litre par jour et en plus masser les endroits atteints avec du kéfir chaque soir, laisser sécher et garder la nuit, visage et mains sont à nettoyer le matin, après 15 jours, les eczémas sont guéris.
Pellicules ½ litre par jour.
Cathare de vessie 1 litre par jour.
Sclérose 1 litre par jour.
Constipation ½ litre par jour, durée de fermentation du kéfir : 12 à 24 heures.
Diarrhée 1 litre par jour, durée de fermentation du kéfir : 48 heures.

Dans tous les cas, la consommation de kéfir ne dispense pas d'un suivi médical de vos problèmes de santé.

La valeur calorique du kéfir varie suivant sa composition :

  • au lait entier il fournit environ 64 calories par 100 g.
  • au lait à 2 % de M.G., il en fournit 53 environ et
  • au lait écrémé : 36 calories par 100 g.

 

Usages cosmétiques

Kéfir de lait pour soin de la peau et démaquillage


Le kéfir de lait trouve de nombreuses applications dans les soins de la peau. Utilisé nature ou bien en préparation cosmétique, le kéfir de lait fait office de lait démaquillant, de masque de beauté, d'après rasage, de crème pour le visage, la peau ou les cheveux.

Il est hydratant et nettoyant.

 

En Résumé:

 

PROPRIETES :

* -**Il régularise le métabolisme,
* -* soigne les maladies de cœur,
* -**soigne la circulation vasculaire, coronaire et les infarctus,
**-**soigne les maladies du foie, du pancréas et de la rate,
* -**soigne les maladies des voies respiratoires,
* -**dissout les pierres biliaires et des reins,
* -**soigne les voies urinaires, les voies digestives, les ulcères à l’estomac et du duodénum,
* -* arrête la croissance des cellules cancéreuses,
* -**produit des antibiotiques et remédie à tous les états inflammatoires,
* -**abaisse et régularise la tension artérielle,
* -* normalise les états d’épuisement et de fatigue,
* -**freine le processus de vieillissement des tissus cellulaires,
* -**possède toutes les vitamines indispensables à l’équilibre vital

Comment cultiver le champignon tibétain:

Partager cette page

Repost 0